René Cassin en quelques mots

René Cassin en quelques mots

Par ERIC LAUX, publié le vendredi 23 janvier 2015 10:46 - Mis à jour le lundi 26 janvier 2015 11:29

« Il n'y aura pas de paix sur cette planète tant que les droits de l'homme seront violés en quelque partie du monde que ce soit. »

René Cassin est né le 5 octobre 1887 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). En 1914, il est avocat au barreau de Paris puis, mobilisé au front dans la Marne, il reçoit à Saint-Mihiel une blessure grave dont il souffrira durant toute sa vie.

En 1919, il est reçu à l'agrégation de droit et enseigne successivement à Aix-en-Provence, Lille et Paris. Il est l'un des fondateurs de l'Union fédérale des anciens combattants et victimes de guerre. De 1924 à 1936, il préside le Conseil supérieur des pupilles de la Nation.

Dès juin 1940, il rejoint la France Libre à Londres. À la libération, il est nommé vice-président du Conseil d'État poste qu'il occupe de 1944 à 1960. À la demande du Général de Gaulle, il prend aussi la direction en 1943 de l'Alliance israélite universelle dont il dirige la renaissance après guerre et jusqu'à sa mort.

Il participe à la création de l'École Nationale d'Administration. En 1959, il devint membre de la Cour européenne des Droits de l'Homme, qu'il présidera de 1965 à 1968.

Délégué de la France à l'ONU, il est le principal inspirateur et rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Ses titres et engagements lui vaudront en 1968 le prix Nobel de la Paix.

Il meurt le 20 février 1976 à Paris. En 1987, les cendres de René Cassin sont transférées au Panthéon.

source : http://www.gaullisme.fr/cassin.htm

Pièces jointes
Aucune pièce jointe